Home Studio : quelle carte son choisir ?

Un musicien professionnel ou amateur a aujourd’hui la possibilité de se créer un studio personnel pour enregistrement et mixage : un Home Studio. Pour s’initier à la MAO (musique assistée par ordinateur) ou développer vos compétences dans le domaine, ce type de matériel s’avère d’une grande utilité. La carte son externe ou interface audio fait partie des éléments essentiels constituant un Home Studio. Étant donné les fonctions de cette pièce, ainsi que son importance pour un Home Studio, son choix ne doit jamais se faire au hasard. Comment procéder ?

Pourquoi acheter une carte son externe ?

Pour monter un home studio répondant à leurs besoins, les artistes solo, les compositeurs, les beatmakers ou encore les groupes de musiciens, doivent réunir plusieurs éléments, à savoir : un ordinateur, un logiciel destiné à la création musicale, un système d’écoute (enceintes ou casque), un microphone, un clavier de commande (aussi appelé clavier maître), ainsi qu’une carte son USB. D’autres périphériques comme la workstation, la table de mixage et le sampleur peuvent aussi être utiles. Un home studio doit être configuré de manière à faciliter tout travail de création, mixage ou traitement de musique et sons, sans oublier l’enregistrement.

Une carte son externe usb pour home studio a pour fonction d’assurer la conversion d’un son analogique en un son numérique. Le son dit « analogique » provient d’une source comme un instrument ou un micro. Il doit être transformé en son numérique pour être reconnu et traité par l’ordinateur d’un home studio. Après son passage par l’ordinateur, le son arrive au niveau des enceintes ou dans un casque. À noter que la carte son de l’ordinateur ne répond pas aux exigences des musiciens et spécialistes du son. D’où l’importance de l’acquisition d’une carte son externe. Des enseignes spécialisées, comme sonovente.com, proposent une large gamme de carte son externe usb pour home studio.

Les critères pour choisir une carte son pour home studio

Les enseignes qui fabriquent des interfaces audio sont actuellement en nombre croissant. Le marché est submergé de nombreux modèles de ce type d’appareil. Les caractéristiques techniques varient d’un produit à un autre. Dans un tel contexte, trouver le meilleur modèle de carte son pour home studio s’avère compliqué. Seuls les musiciens expérimentés arrivent à s’en sortir avec brio. Pour vous assurer de l’acquisition d’un bon modèle de carte son externe USB, vous devez connaitre les caractéristiques du produit et définir vos besoins.

Une interface audio peut se connecter à l’ordinateur d’un home studio par USB, Thunderbolt ou Firewire. Certaines cartes sont dotées d’un port MIDI 5 broches et s’avèrent compatibles avec du vieux matériel. Avant l’achat de ce type d’équipement, il faut vérifier la présence de port Firewire, Thunderbolt, USB et USB3 sur votre Mac ou PC. Il est également utile de vérifier la compatibilité avec le système d’exploitation (Windows, OS X) et avec le logiciel séquenceur.

En termes de débit numérique, une carte son firewire s’avère avantageuse. Ensuite, la qualité des CAN ou des convertisseurs analogique-numérique est un élément à observer. Un CAN de qualité insuffisante peut générer du bruit sur les enregistrements que vous effectuez.

En outre, votre expérience dans la manipulation de home studio, votre style de musique, vos instruments de prédilection, l’usage prévu de votre home studio (sédentaire ou nomade) sont des facteurs à ne pas négliger. Un débutant n’aura pas les mêmes exigences en qualité de son qu’un beatmaker expérimenté. Enfin, le prix aura son importance sur votre choix de carte son USB.

Comment choisir le nombre d’entrées et de sorties ?

Après avoir défini vos besoins, vous pouvez choisir votre carte son externe USB en considérant le nombre d’entrées/sorties. En fonction de ce critère, vous pouvez connaitre le nombre de pistes qu’il vous est possible d’enregistrer en simultanée. Pour un groupe de musiciens, il faut que le nombre d’entrées soit égal au nombre d’instruments.

Un batteur a besoin de plusieurs micros pour les différents éléments qui composent son instrument (caisse claire, grosse caisse, overhead, charley, tom). De ce fait, une carte son USB midi ou firewire à 8 entrées s’avère plus adaptée à son profil. Si vous créez des sons en solo, vous pouvez alterner vos instruments. Dans ce cas, une carte son firewire ou USB avec un faible nombre d’entrées fera l’affaire. Si vous avez besoin de microphones de studio à condensateur, il faut une alimentation phantom 48v. Une sortie stéréo unique est suffisante pour le branchement d’enceintes ou casque. Par contre, pour faire du son à l’image, 6 sorties audio sont requises.

Quel type de convertisseur pour sa carte son USB midi ?

Pour juger de la qualité d’un convertisseur, il faut observer sa résolution (dynamique) et sa fréquence d’échantillonnage. La résolution désigne la quantité de bits utilisés pour le codage de l’amplitude du son à un instant défini. Lorsque cet indicateur est élevé, l’enregistrement sera d’une grande précision. Toutefois, elle occupera une place plus importante sur le disque dur de la machine.

La fréquence d’échantillonnage d’une carte son pour home studio se définit comme la période entre 2 informations numériques sur un fichier audio. Pour veiller à la qualité du son, il est conseillé de choisir une carte avec une fréquence d’échantillonnage élevée. Pour l’enregistrement de vos musiques sur un CD audio, par exemple, les professionnels conseillent l’usage d’une carte dotée d’une résolution d’au moins 16 bits et d’une fréquence minimum de 44.1 kHz.